• J'ai gagné le prix du manuscrit de la Beauce et du Dunois

     Tout comme Gilbert Tharel, j'ai gagné le prix du manuscrit de la Beauce et du Dunois ex aequo


    votre commentaire
  • Voici le résumé du livre Eusèbe et sa famille dans la Grande Guerre

     

    Ce livre retrace l’histoire d’Eusèbe Badufle qui est né à Baignolet et qui a vécu à Sancheville à partir de 1904. Quand la guerre éclate en août 1914, Eusèbe est mobilisé et affecté à la défense de Paris. Il commence alors une correspondance avec sa fille Thérèse, âgée de 9 ans. Il lui raconte sa guerre et il lui donne la responsabilité de parler de lui à son frère âgé de 2 ans, pour qu’il sache qu’il a un père. En 1915, il rejoint un régiment breton affecté près d’Ypres en Belgique. Il a ensuite parcouru les fronts de l’Oise, de l’Aisne, de la Marne, de Verdun et de la Somme. Ce livre retrace la vie quotidienne du poilu reconstituée à partir de ses carnets journaliers, ses cartes postales, les documents militaires, les archives municipales, la presse locale d’Eure-et-Loir et les cahiers tenus par sa fille. Le lecteur découvre alors la vie dans les tranchées mais aussi dans les cantonnements, celle des permissions, la camaraderie et une organisation qui permettait d’apporter des colis de l’arrière. A Sancheville, il faut vivre avec le rationnement de la nourriture, la propagande qui mobilise les économies, la cohabitation avec les réfugiés et les annonces de soldats disparus ou décédés. Eusèbe est un survivant pour la France selon la formule de l’auteur. Ce dernier propose qu’un jardin soit réalisé en mémoire de ces combattants qui ont dû vivre avec leurs souvenirs. Eusèbe a vécu la deuxième guerre mondiale. Son fils Roland a combattu en 1940. L’ancien poilu est décédé en 1946.

     


    votre commentaire
  • Après plus de 4 ans de recherches, j'ai enfin fini mon manuscrit sur Eusèbe et sa famille dans la Grande Guerre. Je l'ai déposé au Prix du Manuscrit de la Beauce et du Dunois : résultat le 19 novembre. Je cherche maintenant un éditeur...

    En voici le résumé :

     

    Ce livre retrace l’histoire d’Eusèbe Badufle qui est né à Baignolet et qui a vécu à Sancheville à partir de 1904. Quand la guerre éclate en août 1914, Eusèbe est mobilisé et affecté à la défense de Paris. Il commence alors une correspondance avec sa fille Thérèse, âgée de 9 ans. Il lui raconte sa guerre et il lui donne la responsabilité de parler de lui à son frère âgé de 2 ans, pour qu’il sache qu’il a un père. En 1915, il rejoint un régiment breton affecté près d’Ypres en Belgique. Il a ensuite parcouru les fronts de l’Oise, de l’Aisne, de la Marne, de Verdun et de la Somme. Ce livre retrace la vie quotidienne du poilu reconstituée à partir de ses carnets journaliers, ses cartes postales, les documents militaires, les archives municipales, la presse locale d’Eure-et-Loir et les cahiers tenus par sa fille. Le lecteur découvre alors la vie dans les tranchées mais aussi dans les cantonnements, celle des permissions, la camaraderie et une organisation qui permettait d’apporter des colis de l’arrière. A Sancheville, il faut vivre avec le rationnement de la nourriture, la propagande qui mobilise les économies, la cohabitation avec les réfugiés et les annonces de soldats disparus ou décédés. Eusèbe est un survivant pour la France selon la formule de l’auteur. Ce dernier propose qu’un jardin soit réalisé en mémoire de ces combattants qui ont dû vivre avec leurs souvenirs. Eusèbe a vécu la deuxième guerre mondiale. Son fils Roland a combattu en 1940. L’ancien poilu est décédé en 1946.


    votre commentaire
  • Ce n'est pas un poisson d'avril ! dans le cadre du salon du livre jeunesse organisé par le CRAP je vais animer une lecture publique à la médiathèque de Châteaudun à 15h avec les illustrations de mon dernier livre. Je compte lire des textes dans chaque espace avant de terminer dans le hall.

    Je vais ensuite participer à une rencontre dédicaces avec d'autres auteurs.

     google-site-verification: google2407696d0beccb0d.html

    google2407696d0beccb0d.html  


    votre commentaire
  • En dédicaces à la libriairie du coin le 29 mars et au salon du crap le samedi 1er avril

    En dédicaces à la libriairie du coin le 29 mars et au salon du crap le samedi 1er avril

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires